D18: «Prendre part», par David Robichaud et Patrick Turmel

Atelier 10

La démocratie va mal. Menacée par l’accroissement des inégalités socioéconomiques, la manipulation de l’opinion publique et la montée d’un certain populisme aux relents autoritaires, elle parait d’autant plus fragile que l’on participe souvent soi-même à son érosion, sans s’en rendre compte. Mais comme toute chose complexe dont il est difficile de comprendre le fonctionnement, il ne sera pas aisé de la réparer, une fois qu’elle aura été brisée pour de bon.

La démocratie vise pourtant un idéal qui mérite d’être vigoureusement défendu: l’égale liberté politique des citoyens. C’est avec la conviction profonde que l’on doit tous prendre part à la vie démocratique que les auteurs se penchent  sur les conditions qui la rendent possible, ainsi que sur notre responsabilité à son égard.


À propos des auteurs

David Robichaud et Patrick Turmel sont tous deux professeurs de philosophie, le premier à l’Université d’Ottawa, le second à l’Université Laval. Ensemble, ils ont signé La juste part, le tout premier essai de la collection Documents, publié en 2012. Ils s’y intéressaient à la croissance des inégalités et à la distribution de la richesse.

 

Versions numériques disponibles ICI.





Articles similaires