Le Trente 2020

FPJQ

Après avoir reçu le Grand Prix du numéro lors des Prix du magazine canadien cet été, le magazine du journalisme québécois revient en force avec un dossier spécial Covid-19. Entre ce qui semble être une montée en puissance des mouvements conspirationnistes et la difficulté d’expliquer une crise en même temps qu’elle se déroule, les professionnel·le·s de l’information font un premier bilan autocritique. 

Un sondage exclusif révèle ce que les journalistes ont pensé de leur propre couverture de la pire crise sanitaire du 21e siècle. Également: les effets de la Covid-19 sur le fragile écosystème économique des médias, une discussion avec Aaron Derfel (The Gazette) et Gaëlle Lussiaà-Berdou (Découverte), une méditation d’Émilie Dubreuil (Radio-Canada) sur la nécessité d’être sur le terrain, et les difficultés du journalisme international en quarantaine. Pour couronner le tout, Jean-René Dufort remet ses prix de journalisme un peu baveux, spécial pandémie.

Ailleurs dans le magazine, Valérie Gaudreau (Le Soleil) raconte la transformation en coop des six journaux régionaux de Groupe Capitales Médias, Jacques Nadeau (Le Devoir) rend hommage au photographe Antoine Desilets et Gérald Fillion (Radio-Canada) nous dit pourquoi il a voulu être journaliste.

Publié par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, Le Trente est un lieu d’information, de discussion et de débat sur le journalisme qui parait depuis 1976. Il a subi en 2019 une refonte complète sous la direction de Nicolas Langelier, le directeur d’Atelier 10, et est depuis de retour en kiosque.